Présentation mosaïque

La mosaïque: c'est quoi?

Exposition de mosaïques de Richard Francois

L'art de la mosaïque consiste à assembler de petits morceaux de pierre, marbre, granit, émaux, pâte de verre ou des galets pour créer une image.  Chacun de ces éléments est appelé "tesselle".  La mosaïque d'art comporte uniquement des tesselles taillées et posées à la main.

Créer une mosaïque, c'est "exprimer la continuité de la forme par la discontinuité de la matière". Ce sont en effet les interstices entre les tesselles qui révèlent la singularité d'une mosaïque d'art en produisant un mouvement intérieur que l'on appelle l'Andamento. C'est l'interstice qui crée les formes, les volumes et l'expression des personnages. L'andamento n'est cependant pas le fruit du hasard, il est le fruit de la vision créatrice de l'artiste. Pour créer cette autre réalité, il faut tailler et placer, une à une, des milliers de tesselles en donnant à chacune, la taille et la forme désirées. Ainsi, chaque œuvre nécessite beaucoup d'heures d'attention, de précision, d'émotion et de passion dont j'aime parler comme de l'art du temps qui passe.

Comparée aux autres arts, la spécificité de la mosaïque d'art réside dans son caractère particulier, étrange, énigmatique, lui-même soutenu par une beauté profonde. La mosaïque a la particularité de pouvoir être travaillée à plat mais aussi en volume. Elle permet des contrastes de matière, elle accroche la lumière et fait vibrer les couleurs. Elle crée soit du relief réel, soit du relief virtuel grâce au jeu des interstices. Mais par-dessus tout, c'est l'andamento qui en fait un art assurément différent.

 Le mot du mosaïste

Mon parcours artistique est atypique. Au hasard d'un voyage, il y a plus de 45 ans, j'ai vu pour la première fois des mosaïques anciennes et cette rencontre m'a permis de constater que je ressentais et comprenais leur mouvement intérieur, l'andamento. Une graine est alors tombée dans ma tête. Un jour, je créerais mes propres mosaïques!   Ce rêve allait pourtant trotter 30 ans dans ma tête avant sa réalisation.

C'est seulement en 2000, en fin de carrière professionnelle, que je me suis plongé dans l'univers des tesselles. De suite, ce fut un véritable moyen d'écriture. La grande révélation fut précisément l'importance de la durée du processus de création. Presque méditatif, il entraîne dans une sphère de sensibilité où le temps s'évanouit et il devient l'élément essentiel qui permet d'imprégner l'oeuvre de cette part mystérieuse de soi qui donne à l'œuvre terminée le pouvoir de l'émotion.

Je m'appuie avec force sur le respect de la technique traditionnelle et je travaille principalement les émaux, de préférence ceux de la maison Orsoni, les pâtes de verre, le schiste, le granit et le marbre. 

Mes créations offrent des matières contrastées, des reliefs structurés, des surfaces qui accrochent la lumière, des modulations de brillance et des couleurs vibrantes, mais surtout un andamento précis et structuré qui révèle l'oeuvre et abrite le mystère de la création artistique d'une mosaïque.

Auijourd'hui membre de l'Office des Métiers d'Art du Brabant wallon, j'ai aussi été primé à Venise et j'ai obtenu en 2009 le prix du meilleur artisan bruxellois.

Richard Francois dans l'atelier de mosaïque
Dans mon atelier.
atelier de mosaïque d'art
Dans mon atelier.

Petit lexique

Andamento : Mouvement intérieur propre à une mosaïque.
Interstice : Espace séparant les tesselles.
Mosaïque : Assemblage de différents éléments (tesselles) pour créer une image.Opus : Manière de disposer les tesselles les unes à côté des autres.
Opus circumactum : Opus dans lequel les tesselles sont disposées en éventail.
Opus incertum ; Opus dans lequel les tesselles sont coupées et posées au hasard.
Opus lapilli : Opus particulier  des mosaïques réalisées en galets.
Opus musivum : Opus dans lequel les tesselles du fond suivent les contours du motif (opus vermiculatum appliqué à l'entièreté  du fond).
Opus palladianum : Opus dans lequel les tesselles sont disposées de façon très irrégulière.
0pus regulatum : Opus dans lequel les tesselles sont disposées régulièrement en ligne horizontalement et verticalement.
Opus reticulatum : Opus tessalatum dans lequel les tesselles sont posées selon une ligne oblique.
Opus segmentatum ; Insertion dans un opus tessalatum de plus grandes tesselles de même couleur.
Opus scutulatum : Opus incertum dans lequel on insère des tesselles de couleur et de taille différente.
Opus tessellatum : Opus dans lequel les tesselles sont disposées en rangées horizontales. Verticalement, les joints ne doivent pas coïncider.
Opus vermiculatum : Opus dans lequel une rangée de tesselles est disposée pour souligner un motif.
Opus alexandrinum ; Variante de l'opus sectile réalisé avec des tesselles géométriques avec des matériaux très durs comme le porphyre.
Opus certum : Opus dans lequel les tesselles sont découpées de manière uniforme.
Opus sectile : Opus utilisant des tesselles de forme géométrique très soigneusement découpées.
Tesselle (tessellae): Petits morceaux de pierre, marbre, émaux, pâtes de verre, verre, galet, etc. entrant dans la composition d'une mosaïque. 

Liens

Bisazza -   http://www.bisazza.it/

ORSONI - Smalti Veneziani, mosaico d'oro, mosaici artistici http://www.orsoni.com/

Office des métiers d'art de la Province du Brabant Wallon http://www.oma-bw.org/

EUROMOSAIC http://euromosaic.forumpro.fr/

Society of American Mosaic Artists http://www.americanmosaics.org/

BAMM - British Association For Modern Mosaic  http://www.bamm.org.uk/

CHAMPIONNET - Paris - fournitures mosaïques http://www.champion-mosaic.eu/





Actualités

Dernière modification : 04/04/2017

     R. François (Belgium)
© Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie des oeuvres sont interdits. La présentation et la conception du présent site ainsi que les photos qui y sont présentées sont les propriétés exclusives du propriétaire du site.